Go Back   Starboard Forums > French Forum

Reply
 
Thread Tools Display Modes
Old 22nd May 2015, 06:09 PM   #1
Jean-Marc
TEAM
 
Join Date: Aug 2006
Posts: 1,514
Default Test Kode Freewave 81 carbone 2015

Conditions : lac Léman
Vent : 18-25 noeuds onshore (bise NE)
Houle : 1 m
Rider : 183 cm x 65 kg
Voile : Severne Blade 5.5 m2
Planche : Kode Freewave 81 carbone 2015
PDM : pile 50%
Footstraps : avants centrés et avancé; arrière centré milieu
Ailerons : thruster avec 2 x side Drake Natural Wave 11 cm + MFC TF 18 cm central.

La prise en main est facile et immédiate, on se sent à l'aise tout de suite, c'est bien large sous le pied avant et la flottabilité est largement suffisante pour mon poids léger. Le départ au planing est très vif et rapide, on pompe 2-3x la voile et la planche accélère tout de suite, avec beaucoup de nerf et de répondant sous les pieds, comportement que l'on retrouve avec la Kode Freewave 86. La construction carbone rend le flotteur très réactif, mais ce qui surprend dès le début, c'est le confort royal qu'apportent les larges et épais footpads et amortisseurs sous les pieds. La planche avale et gomme le clapot et on n'est pas trop chahuté dans du clapot croisé. J'avais quelques craintes au début au vu de ses 57.5 cm de largeur au maître-bau, mais la planche est vraiment très confortable. Bien que son nez "Bullet nose" soit très bas sur l'eau, aucun enfournement ou touchette à déplorer tant face à la houle en capant contre le vent, qu'en descente de houle DTL, c'est tout bon de ce côté-là. Les footstraps sont moelleux, confortables et très faciles à régler grâce aux repères situés sur la face interne du scratch Velcro.

Le cap au près est jugé très bon; il faut juste laisser la planche naviguer à plat et laisser les ailerons en thruster faire l'appui pour caper tout seul. Pas besoin de forcer sur le pied arrière, ni d'enfoncer le rail au vent pour caper, elle remonte au près toute seule bien à plat. Le jibe est super facile à déclencher et à conduire, la relance est immédiate et se passe sans le moindre souci grâce aux 37.5 cm de largeur sous le pied arrière. De la même manière, les appels de saut sont facilités avec la largeur à l'arrière bien présente et le contrôle une fois en l'air est très facile du fait de la compacité du flotteur. Les 230 cm de longueur procurent un réel avantage en maniabilité, avec un nez court et un PDM très proche du pied avant.

En positionnant l'aileron central à fond en avant dans son boitier US-Box, la planche est très vivante dans les manoeuvres sur la vague, mais elle a tendance à partir en léger spin-out lorsqu'on sollicite un peu trop l'appui arrière du tail soit au près soit au grand largue. On voit très nettement le sillage qui se décale au vent juste sous l'aileron latéral, avec l'impression que la planche avance en crabe. Ce réglage tout en avant est idéal pour ceux qui aiment slasher le tail de la planche en poussant au bottom turn backside/cut-back frontside.

En reculant légèrement l'aileron central de manière à avoir la tête de vis au niveau du 4ème marquage de réglage (ce qui correspond à un espacement de 3 doigts entre le bord de fuite de l'aileron latéral et le bord d'attaque de l'aileron central), la maniabilité est toujours au rendez-vous mais la légère tendance au spin-out ou au dérapage latéral disparaît totalement. On sent un poil plus de grip lorsqu'on lofe brutalement en appui sur le rail au vent lors du bottom turn backside.

Largeur oblige, il m'a fallu réviser mes appuis lors du brusque virage en cut back backside pour descendre dans le creux de la houle. La conduite ne se fait pas au pied arrière comme sur ma vieille Acid 62 avec ses rails super fins et pintail effilé, mais tout le déclenchement du virage se fait au pied avant. On peut rester pieds chaussés dans les straps, mais bien balancer la voile bordée en avant dans la ligne de pente et bien transférer ses appuis sur le pied avant pour plonger dans le creux de houle. Si on donne trop d'appui sur la carre intérieure avec le pied arrière pour initier la courbe comme avec mon Acid 62, la Kode se met simplement sur la tranche et va tout droit.
Le gros avantage d'une planche large et volumineuse pour mon poids léger, je peux rester les pieds chaussés dans les straps en traversant une molle de vent et je n'ai plus qu'à border la voile et immédiatement accélérer dans la risée suivante. Je peux mieux me concentrer à chercher les plus belles rampes sans devoir déchausser et rechausser mes pieds dans les straps, chose quasi obligatoire sur mon Acid 62.

En résumé, j'ai passé une superbe après-midi à rider en backside les vagues et la houle sur mon lac avec cette petite bombe très vivante sous les pieds. Pas encore pu tester en configuration freeride avec 4 straps reculés et excentrés et un aileron crossover/B&J/freeride de 26-28 cm.

Un tout grand merci à Mathieu pour l'essai de sa planche toute neuve. Je lui laisse le soin d'ajouter ses commentaires ci-après avec son gabarit de 80 kg et ses voiles de 4.7 et 5.4 m2.

A+

JM

Last edited by Jean-Marc; 22nd May 2015 at 06:35 PM.
Jean-Marc is offline   Reply With Quote
Old 5th May 2016, 12:08 PM   #2
Jean-Marc
TEAM
 
Join Date: Aug 2006
Posts: 1,514
Default

Conditions : lac Léman
Vent : 14-21 noeuds onshore (bise NE)
Houle : 0.5-1 m
Rider : 183 cm x 65 kg
Voile : NP NR 6.2 m2
Planche : Kode Freewave 81 carbone 2015
PDM : 60% (1 cm en avant du repère médian)
Footstraps : x4 : avants excentrés et milieu; arrières excentrés et milieu
Ailerons : MFC Freewave 28 cm central (plugs dans les 2 boitiers des side fins).

La voile NR 6.2 m2 fait 469 cm de guindant et 188 cm au wishbone. Réglée à la cote, c'est nickel en plage médium à haute. Par contre en plage basse (14-16 noeuds), la voile est trop plate et n'est pas assez puissante. J'ai donc mis 468 cm au guindant et 186 cm à l'écoute pour avoir du coffre. Avec un mat 460 SDM au lieu du 430 d'origine, j'ai un gréement bien punchy et stable dans les rafales. Hauteur de wishbone au niveau du cou (75% de l'échancrure). Harnais culotte race + dorsal wave. L'aileron MFC freewave 28 cm est reculé à fond dans le boitier US-box de manière à avoir son bord d'attaque à l'aplomb du milieu des footstraps arrières.
Petit bémol : le talon de mon pied arrière (pointure 40) repose sur le rail en carbone et non pas sur la mousse du footpad moelleux lorsque le footstrap arrière est excentré. Pas de problème avec le talon du pied avant, il repose bien sur le footpad.

Prise en main facile et immédiate, la planche est tout de suite équilibrée sans aucune difficulté avec cette voile de 6.2 m2 dans les mains. A l'arrêt total, la flottabilité est tout juste limite - chevilles immergées - le volume maxi étant concentré au niveau du PDM. Poser le pied AV devant le PDM en plage très basse pour garder le flotteur à plat sous l'eau.
Le départ au planning est plutôt moyen en plage basse dès 15 noeuds de vent, ce n'est pas aussi fulgurant que la iSonic 53 speed de même longueur qui démarre au quart de tour, il faut pomper vigoureusement la voile pour accélérer progressivement. Une fois lancée au planning, c'est tout bon, planche équilibrée, facile, rapide, confortable dans le chantier, pas de cabrage du nez, pas d'enfournement, très bon cap sans spinout, sauf si on force franchement. Quelques spinouts au portant en étant surtoilé, mais récupération très facile car le dérapage est très doux et progressif.

La conduite dans les vagues en backside est facile et se fait cette fois-ci au pied arrière pour abattre et plonger dans le creux de houle, puis lofer brusquement sur le dos de la vague et remonter au près. On est plus reculé sur la planche, avec des appuis nettement plus sur l'arrière du flotteur en configuration freeride 4 straps. Au contraire, on est plus avancé et plus centré, avec des appuis nettement plus sur l'avant du flotteur en configuration wave 3 straps lors de mon test précédant en voile de 5.5 m2. Je n'ai malheureusement pas pu essayer la configuration 3 straps + aileron MFC freewave 25 cm avec ma voile de 6.2 m2, le vent étant tombé en milieu d'après-midi en dessous des 15 noeuds fatidiques.

Au jibe, la courbe se déclenche et se conduit à fond sans rebondir dans le clapot, bien plus confortable que la iSonic 53 speed. Quelques problèmes lors de la relance au jibe, la planche a tendance à brusquement freiner, avec un nez à ras de l'eau; il faut donc soigner ses appuis sur le pied avant pour ne pas se laisser embarquer par la voile sur l'avant du flotteur. Aucun problème en jibant avec une vague qui pousse à la relance.

Conclusion : cette planche est une superbe petite bombe convertible freewave-freeride tout à fait au niveau pour bombarder en Bump & Jump dans le chantier. Une voile de vague en 6.2 m2 bien puissante typée on-shore convient tout à fait en configuration freeride avec 4 straps et un aileron freewave-crossover de 28 cm.

Ailerons MFC Freewave : http://www.mauifin.com/catalog/winds.../mfc-freewave/

Last edited by Jean-Marc; 8th May 2016 at 10:39 AM.
Jean-Marc is offline   Reply With Quote
Reply

Bookmarks

Thread Tools
Display Modes

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off

Forum Jump

Similar Threads
Thread Thread Starter Forum Replies Last Post
test Futura 104 carbon 2015 Christine French Forum 12 14th September 2015 02:59 AM
Test Futura 124 carbon 2015 Christine French Forum 5 25th August 2015 02:21 PM
Kode wave or kode freewave for freeride? ThierryP Ask Our Team 2 3rd June 2015 11:25 AM
Kode Wave 92 or Freewave 94? o-livier Ask Our Team 2 8th May 2015 05:05 AM
Kode Wave 2015 measurements shinobi Free Forum 0 23rd July 2014 02:02 PM


All times are GMT +7. The time now is 01:11 PM.